Parodontie

Une santé bucco-dentaire irréprochable grâce au Centre du Sourire.

On oublie trop souvent que la santé de ses dents dépend de la santé des gencives et de l'os qui les soutiennent. Les maladies parodontales touchent près de 80 % des adultes et l'immense majorité des déchaussements qui en découlent pourrait être évités si la prévention était mise à l'honneur.
Un rendez-vous chez l'hygiéniste au moins un fois par année prévient la maladie parodontale.
La maladie parodontale est un terme général qui décrit diverses affections touchant superficiellement la gencive (gingivite) ou plus profondément, le parodonte (parodontite), c'est à dire l'ensemble des éléments de soutien de la dent.

La maladie parodontale est une des affections dentaires les plus fréquentes. Elle est la première cause de perte de dents chez les plus de 40 ans.

La parodontite infectieuse détruit progressivement le parodonte. Les causes de cette maladie sont souvent liées à une mauvaise hygiène dentaire ou à des affections buccales antérieures mal soignées. Le tabac, le stress, le diabète et certains médicaments sont des facteurs de risques.
La formation de plaque dentaire et l'accumulation de tartre sur les dents sont les premiers stades de cette maladie. Le saignement de la gencive en est souvent le premier signe visible. Une mauvaise haleine (halitose) y est souvent associée.
Lors de l'évolution de la maladie parodontale, les poches parodontales situées autour des dents s'infectent et se creusent, avec dans les cas extrêmes, destruction de l'os de soutien et perte des dents.
 
Les maladies parodontales peuvent également avoir des répercussions à d'autres niveaux de l'organisme. Il est donc très important de stopper rapidement leur progression.

La détection précoce et le traitement de la maladie parodontale constituent votre meilleure défense. Il est ainsi recommandé de rendre visite à son chirurgien-dentiste régulièrement pour contrôler l'état des poches.

Pour le traitement des poches parodontales, le laser est un outil non chirurgical très efficace. Il nettoie et désinfecte les poches, grâce à son action stérilisante, anti-inflammatoire et biostimulante. Associé à un éventuel détartrage, les chirurgiens-dentistes laséristes obtiennent souvent des résultats remarquables, avec reconstitution des os. Ce traitement permet le réattachement des tissus le long de la racine des dents, ce qui réduit, voire élimine la mobilité dentaire. Il permet aussi d'éliminer les saignements de gencive et la mauvaise haleine d'origine gingivale.
Le laser respecte la gencive, contrairement aux traitements parodontaux chirurgicaux, qui peuvent aboutir à des pertes conséquentes de tissu gingival, qui rendent le sourire inesthétique.

Les traitements au laser aident ainsi les patients à garder leurs dents plus longtemps en prévenant les pertes de dents, les caries, et les récidives.

Dans certains pays d'Europe (Italie, Hollande,.) et aux Etats Unis, le traitement des poches est souvent réalisé par des hygiénistes travaillant en collaboration avec les chirurgiens-dentistes, qui peuvent alors consacrer leur temps aux cas plus compliqués.
Bien qu'étant un soin important, le traitement de la maladie parodontale n'est curieusement pas remboursé par la Sécurité Sociale. Quelques mutuelles peuvent cependant le prendre en charge, totalement ou partiellement. Certains praticiens proposent des plans de financement des soins à leurs patients.


Langues parlées

  • Français
  • Anglais
  • Allemand

Moyens de paiement

Espèces : 5 % de réduction.

  • Sur facture
  • Espèces